In its contribution to Wiesbaden’s Year of Water, Museum Wiesbaden is dedicating a special show to the theme of water in Art Nouveau, subtitled: « Wellsprings and Drowning Depths ». Packed with aquatic forms, elegant water sprites, oceanic flora and fauna, and cresting waves, the genre-spanning show runs from 13 May to 23 October 2022 and examines the role of water in art at the turn of the last century. Over 200 exhibits, ranging from painting to ceramic art, plunge visitors into the fascinating world of water.

“Springing from the dynamic forces of nature, in the early 20th century Art Nouveau dared to call for a new kind of art that was modern and entirely of its time,” explains exhibition curator Dr Peter Forster. “And in the latter half of the 19th century it was above all that vast, deep, and mysterious expanse, the sea, that served as a laboratory for artistic imaginings. The artists of Art Nouveau seized on the diversity of natural forms and myths that the sea offered for unique experiments that still enchant viewers today.”

This new temporary exhibition at Museum Wiesbaden – the Hessian State Museum of Art and Nature – illustrates how multifaceted the use of water was in Art Nouveau. From the source of all life to dangerously surging tides, water offered thinkers and artists a multivalent and fluid imaginative realm that promised salvation on the one hand, and death by drowning on the other.

The exhibition does not merely feature works with mythological allusions, such as Walter Crane’s « Neptune’s Horses », it also includes Symbolist works that express the lurking psychological depths in water. Other works, meanwhile, reference the scientific findings of the late 19th century, or reveal how the Japanese visual vernacular was taken up by European artists, or reflect the socio-political significance of water as a public resource at the turn of the century. Art Nouveau, or Jugendstil as it is known in Germany, was not merely a decorative style or a revitalizing pastime: it also formed the basis for the political views of the life reform movement (Lebensreformbewegung), which would have worrying consequences in the thirties. The show is not only restricted to water in works of painting or sculpture, but also includes numerous everyday objects, reflecting how the theme permeated all areas of life, in keeping with the idea of the gesamtkunstwerk.   

In a press statement, Dr Martin Hoernes, secretary general of the Ernst von Siemens Kunststiftung, said: “It is entirely in keeping with the idea of the gesamtkunstwerk, so vital to Jugendstil, to make visible both the sombre and intoxicating interpretations of water in Jugendstil art, at a museum close to the Bad Nauheim spa, the largest Art Nouveau bathing complex in Europe.”

Featuring a variety of local, national, and international loans, the special exhibition « Water in Art Nouveau: Wellsprings and Drowning Depths » runs until 23 October and presents the element of water as both a visual and ideational motif in art. With more than 350m2 of presentation space, the exhibition brings together outstanding works of painting and decorative art, sculpture, textile art, and printmaking.

In his press statement, Dr Andreas Henning, Director of Museum Wiesbaden, announced: “Thanks to the spectacular endowment of the Ferdinand Wolfang Neess Collection, Museum Wiesbaden now boasts one of the foremost collections of Art Nouveau in the world. It is a special pleasure for us to celebrate this expansion to our collection for the first time with a major special exhibition. As the Hessian State Museum of Art and Nature, we aim to focus more strongly on themes that we can explore in both museum departments. For Wiesbaden’s Year of Water, we are therefore tackling this element not only from the angle of Art Nouveau and its imaginative potential, but also from the perspective of natural history and urban planning, in a parallel exhibition. Both perspectives can thus be experienced in the museum, under one roof.”

More in-depth scholarly content is provided in the exhibition catalogue (edited by Peter Forster for Museum Wiesbaden, published by Deutscher Kunstverlag, ISBN 978-3-422-98845-3, priced €39.90 at the museum gift shop and ticket desk). A multimedia guided tour is also available via the free Museum Wiesbaden app for use on visitors’ smartphones. Audio guides are also available for hire, priced €3.

Besides today’s special exhibition, we highly recommend visiting the permanent display of the F. W. Neess Collection of Art Nouveau, which features many more watery motifs. The special exhibition is accompanied by an extensive public engagement programme including guided tours, workshops, and talks.

Traduction

Dans sa contribution à l’Année de l’eau de Wiesbaden, le Museum Wiesbaden consacre une exposition spéciale au thème de l’eau dans l’Art nouveau, sous-titrée : « Wellsprings and Drowning Depths ». Rempli de formes aquatiques, d’élégants esprits aquatiques, de flore et de faune océaniques et de vagues de crête, le spectacle couvrant tous les genres se déroule du 13 mai au 23 octobre 2022 et examine le rôle de l’eau dans l’art au tournant du siècle dernier. Plus de 200 expositions, allant de la peinture à l’art céramique, plongent les visiteurs dans le monde fascinant de l’eau.

« Issu des forces dynamiques de la nature, l’Art nouveau du début du XXe siècle a osé appeler un nouveau type d’art, moderne et entièrement de son temps », explique le commissaire de l’exposition, le Dr Peter Forster. « Et dans la seconde moitié du XIXe siècle, c’est surtout cette étendue vaste, profonde et mystérieuse qu’est la mer, qui sert de laboratoire aux imaginaires artistiques. Les artistes de l’Art nouveau se sont emparés de la diversité des formes naturelles et des mythes qu’offrait la mer pour des expériences uniques qui enchantent encore aujourd’hui les spectateurs.

Cette nouvelle exposition temporaire au Museum Wiesbaden – le musée national d’art et de nature de Hesse – illustre à quel point l’utilisation de l’eau était multiforme dans l’Art nouveau. De la source de toute vie aux marées dangereusement déferlantes, l’eau offrait aux penseurs et aux artistes un domaine imaginaire polyvalent et fluide qui promettait le salut d’une part, et la mort par noyade d’autre part.

L’exposition ne se contente pas de présenter des œuvres aux allusions mythologiques, telles que les « Neptune’s Horses » de Walter Crane, elle comprend également des œuvres symbolistes qui expriment les profondeurs psychologiques qui se cachent dans l’eau. D’autres œuvres, quant à elles, font référence aux découvertes scientifiques de la fin du XIXe siècle, ou révèlent comment le vernaculaire visuel japonais a été repris par les artistes européens, ou encore reflètent l’importance sociopolitique de l’eau en tant que ressource publique au tournant du siècle. L’Art Nouveau, ou Jugendstil comme on l’appelle en Allemagne, n’est pas seulement un style décoratif ou un passe-temps revitalisant : il fonde aussi les vues politiques du mouvement de réforme de la vie (Lebensreformbewegung), qui aura des conséquences inquiétantes dans les années trente. L’exposition ne se limite pas seulement à l’eau dans les œuvres de peinture ou de sculpture, mais comprend également de nombreux objets du quotidien, reflétant comment le thème a imprégné tous les domaines de la vie, conformément à l’idée du gesamtkunstwerk.

Dans un communiqué de presse, le Dr Martin Hoernes, secrétaire général de l’Ernst von Siemens Kunststiftung, a déclaré : « Il est tout à fait conforme à l’idée du gesamtkunstwerk, si vitale pour le Jugendstil, de rendre visibles à la fois les interprétations sombres et enivrantes de l’eau dans L’art Jugendstil, dans un musée proche de la station thermale de Bad Nauheim, le plus grand complexe balnéaire Art nouveau d’Europe.

Présentant une variété de prêts locaux, nationaux et internationaux, l’exposition spéciale ‘L’eau dans l’Art nouveau : sources et profondeurs de noyade’ se déroule jusqu’au 23 octobre et présente l’élément de l’eau comme un motif à la fois visuel et idéationnel dans l’art. Avec plus de 350m2 d’espace de présentation, l’exposition réunit des œuvres exceptionnelles de la peinture et de l’art décoratif, de la sculpture, de l’art textile et de la gravure.

Dans son communiqué de presse, le Dr Andreas Henning, directeur du Museum Wiesbaden, a annoncé : « Grâce à la dotation spectaculaire de la collection Ferdinand Wolfang Neess, le Museum Wiesbaden possède désormais l’une des plus importantes collections d’Art nouveau au monde. C’est un plaisir particulier pour nous de célébrer pour la première fois cette expansion de notre collection avec une grande exposition spéciale. En tant que Musée national d’art et de nature de Hesse, nous visons à nous concentrer davantage sur des thèmes que nous pouvons explorer dans les deux départements du musée. Pour l’Année de l’eau de Wiesbaden, nous abordons donc cet élément non seulement sous l’angle de l’Art nouveau et de son potentiel imaginaire, mais aussi sous l’angle de l’histoire naturelle et de l’urbanisme, dans une exposition parallèle. Les deux perspectives peuvent ainsi être vécues dans le musée, sous un même toit.

Un contenu scientifique plus approfondi est fourni dans le catalogue de l’exposition (édité par Peter Forster pour le Museum Wiesbaden, publié par Deutscher Kunstverlag, ISBN 978-3-422-98845-3, au prix de 39,90 € à la boutique de cadeaux et à la billetterie du musée). Une visite guidée multimédia est également disponible via l’application gratuite Museum Wiesbaden à utiliser sur les smartphones des visiteurs. Des audioguides sont également disponibles à la location au prix de 3 €.

Outre l’exposition spéciale d’aujourd’hui, nous vous recommandons vivement de visiter l’exposition permanente de la collection F. W. Neess d’Art nouveau, qui présente de nombreux autres motifs aquatiques. L’exposition spéciale est accompagnée d’un vaste programme d’engagement du public comprenant des visites guidées, des ateliers et des conférences.

By Art-Trends

Media pédagogique et d'informations sur l'ART: le marché de l'Art, découverte d'artistes, authentification d'oeuvres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *